Quelques conseils pour une démarche 0 déchet

Parmi les pistes à explorer dans les défis écologiques actuels, celle des déchets concerne chacun d’entre nous.

Si les démarches de tri organisées par la collectivité répondent en partie à cet enjeu, de nombreux autres choix peuvent les compléter.

Le site www.casuffitlegachis.fr permet de prendre connaissance de quelques-uns d’entre eux.

Les respecter, d’un point de vue collectif, agir pour la planète mais aussi, d’un point de vue individuel, faire des économies !

La réduction des déchets commence dès le jardin ! Deux techniques permettent d’y parvenir :

Le paillage

Il consiste à réutiliser ses déchets verts en les déposants au pied de ses arbustes ou de ses fleurs. Tonte de pelouse, feuilles mortes ou broyats peuvent être utilisé pour former une petite couche d’environ 5 cm. Ils empêcheront ainsi les « mauvaises herbes » de pousser et, en se décomposant, ils viendront à leur tour nourrir la terre.

Le compostage

Grâce au compostage, on estime que l’on peut réduire ses déchets de 60 kg par an ! Il consiste à récupérer ses déchets organiques (restes de repas, épluchures, trognons, etc.) afin de les laisser se décomposer. Ils deviennent ainsi un engrais riche qui, à terme, remplace par exemple l’achat de terreau.

Chaque année, en France, on estime que 100 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés… Une fatalité ? En aucun cas. Voici quelques conseils pour réduire ce chiffre indécent.

Les courses

En matière alimentaire, chacun est porté à consommer d’avantage à certaines heures, à laisser le champ libre à des envies passagères… Pour éviter que des petits plaisirs alimentaires ne tournent au superflu, il est conseillé de bien préparer sa liste de course avant de se trouver au milieu du rayon chocolat ou devant un étal de fromage par exemple (en fonction des goûts). Il est ainsi possible réfléchir posément à ce qui sera nécessaire et à connaître l’utilisation que l’on fera des aliments achetés.

Les restes

Chacun peut aussi avoir parfois « les yeux plus gros que le ventre »… Rien n’est perdu pour autant. Il existe de nombreux moyens d’accommoder ses restes alimentaires pour faire tout de même de bons petits plats. En plus de réduire ses déchets, on développe ainsi sa créativité. Certains chefs s’intéressent même au sujet. Comme le prouve ces exemples de recettes consultables en cliquant ici.

Chacun a déjà été confronté à ces boîtes en carton qui renferment une boîte en plastique contenant de petits sachets d’aluminium. Avec de tels dispositifs, trouver l’aliment que l’on souhaite consommer s’apparente presque à une quête.

Afin de réduire les déchets, il est nécessaire de prendre en compte l’emballage des aliments dans ses choix d’achat. A l’heure où l’on parle de continent de plastique, il est nécessaire de favoriser les emballages les plus réduits. Ainsi, les achats en vrac (on vient avec son propre récipient, réutilisable) reviennent de plus en plus dans les pratiques et sont à favoriser.

De même, certains producteurs proposent un retour aux consignes (par exemple pour les bouteilles en verre ou les boîtes d’œufs). Il s’agit là aussi d’initiative à favoriser.

Le meilleur déchet est toujours celui que l’on ne produit pas. Ainsi, l’idée de récupération est à nouveau en vogue pour faire face aux enjeux écologiques. Est-il bien nécessaire de jeter un objet qui fonctionne pour le remplacer par un autre similaire mais un peu plus esthétique ? Un appareil qui dysfonctionne légèrement ne peut-il pas être réparé avant d’échouer à la déchetterie ? Voilà des questions qu’il est désormais nécessaire de bien se poser avant de jeter à la légère des objets souvent polluants.
Que de chemin parcouru depuis Gutenberg ! Chacun peut désormais imprimer de chez lui ses propres lectures. Mais est-ce toujours nécessaire ? Nombre de papiers peuvent désormais rester « dématérialisés ». Il convient donc de bien s’interroger avant de lancer une impression à la légère. Et pour la lecture, la commune dispose aussi d’une incontournable médiathèque !
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×